Homéopathie

IMG_00881@RodrigoMontes
Hippocrate de Cos  (466–377 av. J.-C.) l’a dit pour la première fois.  « mais cette plante-la, l’hellébore blanc,  elle produit les diarrhées pourtant elle les soigne dans le cas de diarrhées du choléra » Bien sûr: « Similia similibus curentur ». Hippocrate avait, sans le savoir, énoncé la première loi de l’homéopathie.

Ensuite, plus de 20 siècles plus tard, Samuel Hahnemann a redécouvert cette loi : Toute substance est capable  de guérir des symptômes analogues à ceux  qu’elle peut elle-même  produire. C’est le principe de similitude.

Elle est utilisé en quantités très, très faibles… C’est le deuxième principe de l’homéopathie, le principe de l’infinitésimalité

Le troisième principe : C’est la dynamisation qui va donner  à l’organisme une « information énergétique » qui lui permet d’agir de façon profonde et durable en réharmonisant l’énergie vitale de l’organisme.

L’Homéopathie a des nombreuses vertus :

. Agit dans les maladies aiguës et chroniques

. Ne produit pas des perturbations de sens

. Aucun risque de dépendance ni d’overdose

.Peut s’utiliser en toute sécurité chez les femmes enceintes et à l’allaitement.

. Peut être utilisée à tous les âges: bébés, enfants, adultes et personnes âgées.

. Aucune interférence avec un traitement allopathique 

. Agit dans tous les aspects émotionnels, mentaux et physiques.

. Est économique et écologique

. Est efficace aussi chez les plantes et les animaux

. Est préventive

2 réflexions sur « Homéopathie »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *